Crédit: BAM
Crédit: BAM
L'Association Sol do Sul vous présente Un Brésil différent !
 L'Association Sol do Sul vous présenteUn Brésil différent !

Expositions

Lors du « 1° Encontro França-Brasil em Porto Alegre », des artistes plasticiens, des photographes, des dessinateurs et des sculpteurs gauchos et français vont vous éblouir avec leur exposition sur la France.

 

La partie artistique est organisée par la photographe Dulce Helfer, avec la muséologie de Bina Monteiro. L’exposition, des dessins est organisée par le dessinateur Santiago. Vous pourrez admirer l’exposition des talentueux artistes du Rio Grande do Sul sur la France jusqu'au 24 Juillet, à la Casa de Cultura Mario Quintana (à l’exception de celle de Jean-Pierre Guis). Entrée gratuite.

 

Alors ne ratez pas cette exposition ! Du 07 au 24 juillet !

 

Le vernissage aura lieu le 7 juillet à la Casa de Cultura Mario Quintana, à 19h. Entrée gratuite, venez nombreux !

 

 

Jean-Pierre Guis

 

Le Brésil vu par Jean-Pierre Guis :

Le français Jean-Pierre Guis, va montrer sa vision du tourisme brésilien atravers une exposition photo.

Le photographe sera présent pour discuter avec le public le 06/07/2015. Ne ratez pas l’occasion d’admirer l’exposition et de rencontrer Jean-Pierre Guis !

 

Date : du 01 au 10 juilllet 2015

Heure : 19h30

Lieu : FNAC – BarraShoppingSul de Porto Alegre

Bernard Richard

A

 

vec l’exposition « Histoire et actualité à travers les étiquettes des fromages français », Bernard Richard, notre invité français, va présenter l’histoire de la France à travers le principal fromage français : Le Camembert. Bernard sera présent au vernissage qui aura lieu le 07 Juillet à 19h.

Carlos Carrion de Britto Velho

Carlos Carrion de Britto Velho, peintre, dessinateur, professeur et sculpteur. Il a vécu à Buenos Aires (Argentine), Paris (France), et Porto Alegre et São Paulo (Brésil). Il a étudié la lithographie avec Danúbio Gonçalves et a fait un stage à l’imprimerie de lithographie Desjobert. La Rede Brasil Sul de Comunicações de Porto Alegre, l’a invité à réaliser un panneau d'affichage pour le projet  Vamos Colorir a Cidade (Colorions la Ville). Il a participé de la 2e Biennale de Havana.

 

Il a participé du projet Extremos, avec Aprígio Fonseca, Dina Oliveira et Leonel Mattos, réalisé dans 10 capitales brésiliennes. invité par le Sesc Pompéia à São Paulo, il a réalisé l'affiche de l’exposition Gente de Fibra. Il a reçu les hommages du Musée d'Art Contemporain de Porto Alegre - MAC et du Musée d 'Art du Rio Grande do Sul Ado Malagoli – Margs. En 2012, il a remporté le Prix Açorianos des arts plastiques et la Casa Rima.

 

Ana Aita

Ana Aita, est une artiste visuel et psychologue (PUC, 1990), Ana Aita est né et vit à Porto Alegre. Elle a rejoint le conseil d'administration de l'Association des Sculpteurs de l’Etat du Rio Grande do Sul - AEERGS dans différentes gestions. Elle a été coordinatrice de l’Atelier d'art Sapato Florido, de la Casa de Cultura Mario Quintana, entre 2007 et 2010. Jusqu’en 2013 elle était journaliste des Arts de la TV Pampa. Ana Aita est également la créatrice de la Confrérie de Sculpture de Porto Alegre. Elle a déjà réalisé de nombreuses expositions individuelles au Brésil et à l’étranger : en 2007 au Musée d’Art Contemporain – MAC au Rio Grande do Sul et 2008 dans la Gallérie d’Art François Mansart à Paris. Ana Aita a reçu plusieurs prix : Artista Referência par la Fondation Bradesco en 2009, et le Prix du 59e Salão de Abril de Fortaleza, en 2008. Aujourd’hui elle administre le MACRS – Musée d’Art Contemporain de l’Etat du Rio Grande do Sul, IEAVI – Institut de l’Etat d’Art Visuelles, et CDE – Centre du développement et d’Expression.

Debora Chaves

Parole de photographe par Debora Chaves :

Depuis l’avènement de la photo numérique mettant à disposition de tout un chacun faire des images à tout moment sur n’importe quel sujet, l’art photographique s’est vu enrichi par l’apport de regards très différents venus d’yeux pas forcement exercés à cette pratique et parfois peu consensuels sur l’esthétique de la photo en tant que telle. La production d’images s’est alors démocratisée et photographier est devenu une sorte de hobby  bon marché qui plait aux grands et aux petits, pour peu que l’on sache appuyer sur le déclencheur.

 

La photo me parle dans la mesure où elle parle d’elle-même, je ne cherche pas  l’image parfaite, boostée au Photoshop, bourrée de technologie cependant désincarnée et froide. Mes images sont le fruit des contraintes que je m’impose dans la prise de vue, car je n´utilise que des petits appareils, compagnons discrets de tous les jours. Je profite des facilités que la photo numérique me procure  pour  assouvir un désir de comprendre  et de transmettre les émotions que j’expérimente quand  je suis interpelée par un regard, un lieu, une atmosphère. Chaque expo dévoile un lieu que je veux faire connaitre ou reconnaitre et à chaque fois les réactions du public sont surprenantes. Ainsi, mon travail  avance et d´année en année  je peaufine une recherche photographique que je voulais faire publier sous le nom de Passages et Réflexions. En attendant cela, les expositions Passages et Réflexion à Paris, donnent un avant-goût de cette recherche et reçoivent, d´année en année, des adeptes et de nouveaux amis que je garde avec soin et tendresse.

Heloisa Crocco

Heloisa Crocco est artiste plasticienne et designer, elle vit et travaille à Porto Alegre. Elle a beaucoup voyagé dans l’Amérique Latine et l’Amazonie. Heloisa Crocco se consacre désormais à un travail inspiré directement de la nature. En contact avec le bois, l'artiste développe la Topomorfose et ses possibilités d'application dans différents supports: des objets utilitaires et des panneaux. Avec ce travail, Heloisa Crocco a obtenu, entre autres, le Prix de Design du Musée da Casa Brasileira [São Paulo, 1994] et du Salon National d’Art du Musée de Pampulha [Belo Horizonte, 200].

 

Marilia Fayh

Marilia Fayh, peintre et sculptrice, née à Porto Alegre, Brésil, porte dans son curriculum plusieurs expositions internationales, plus récemment à Paris et Roma. Elle travaille sur plusieurs éléments, jouant avec l’équilibre sur le bronze, et compose même des sculptures sur toile. Dans ses peintures ou lithographies, aux couleurs fortes et aux traits fermes, l’on peut remarquer la joie et le rythme, des claviers, des chats sensuels, une touche de mystère et de tendresse: espace et simplicité. Marilia Fayh a participé du tout 1er Festival du Rio Grande do Sul de Paris, en 2013

Dulce Helfer

Dulce Jungblut Helfer est une photographe de renom de Santa Cruz do Sul- Rio Grande do Sul. Dulce a travaillé entre 1985 et 1990, au Secrétariat de  la Culture où elle a travaillé avec les écrivains Tabajara Ruas et Carlos Urbim au journal culturel nommé « O Continente ». Entre 1985 et 2011 elle a travaillé au journal Zero Hora, à Porto Alegre. Dulce Helfer a réalisé des dizaines d’expositions individuelles et collectives, on lui a décerné 24 prix, parmi eux, trois étaient internationaux de la Sociedad Internamericana de Prensa, où deux étaient en 1er place et un en 2ème  place. Elle a également reçu deux Prix Press et est alors reconnue autant que meilleurs photographe du Rio Grande do Sul. La Banque Itaú lui a décerné le Prix de la Photographie. Dulce a photographié en exclusivité, au Brésil, parmi de nombreux grand noms, des artistes comme : The Cure, B.B.King, Roberto Carlos, Avril Lavigne, Zizi Possi. Dulce Helfer a participé avec des textes et des photographies dans 43 livres, dont 15 sur Mario Quintana de qui elle a été une grande amie. Dulce Helfer à exposé ses photos lors des deux premières éditions du Festival du Rio Grande do Sul de Paris.

 

D’autres artistes qui vont exposer leur œuvres :

Caé Braga, Vinícius Vieira, Lisa Roos, Nilton Santolin, Santiago, Gisele Spessatto, Paulo Amaral, Zoravia Bettiol, Lou Borghetti, Bina Monteiro, Eduardo Vieira da Cunha, Gilberto Perin, Vera Pellin e Bez Batti.