L'Association Sol do Sul vous présente Un Brésil différent !
 L'Association Sol do Sul vous présenteUn Brésil différent !

Conférences du 6e Festival du Rio Grande do Sul de Paris

Venez nombreux célébrer avec nous la Révolution Farroupilha - Le Jour du Gaucho et assister aux conférences tenues par des intervenants venus spécialement du Brésil pour vous faire connaître un Brésil différent !

 

 

Rendez-vous, jeudi 20 septembre dès 18h30 au Cercle des Délégués permanentes de l’UNESCO 1, rue Miollis, 75015 

Inscription : soldosul@hotmail.fr

La Barbecue gaucho :

Venez nombreux percer les mystères et les secrets d'un bon barbecue gaucho avec Fernando Schimanoskile « churrasco » (barbecue en portugais) est avec le maté (chimarrão en portugais), la marque d’une tradition du peuple du Sud du Brésil. 

Fernando Schimanoski

Fernando Schimanoski sera présent lors de cette  6e édition du Festival afin de réaliser une conférence sur le barbecue et c’est lui qui va vous préparer le succulent barbecue gaucho qui clôture notre Festival. 

 

Fernando Schimanoski, né à Ajuricaba(Rio Grande do Sul) est passionné de barbecue depuis l’enfance. A partir de 2001, durant ses études d’hôtellerie,  il est devenu le chef cuisinier lors des diners organisé à l’université ou des soirées entre amis. En 2016, il a décidé de faire une formation pour devenir chef cuisinier. 

En 2017, Fernando, a participé du reality-show de la chaine nationale SBT : « BBQ BRASIL  - Churrasco na Brasa » (BBQ Champ) d’où il est sorti vainqueur après avoir concouru avec de nombreux cuisiniers de tout le Brésil. C’est ainsi qu’il est devenu le meilleur Chef cuisinier de barbecue amateur du pays. Aujourd’hui, il parcourt le Brésil pour préparer des barbecues, donner des cours et réaliser des conférences. Fernando est également un associé de l’événement  « Confraria SG » de Gramado (Rio Grande do Sul), il est propriétaire d’une boucherie spécialisée : « De Los Galtchos », en plus d’être gérant dans une fabrique de chocolats.

La Culture du Sud du Brésil et ses traditions: 

Cristina Rodrigues -  Pédagogue et Maitre en Education diplômée de l'Université Fédérale de Santa Catarina (Brésil). 1ere Prenda de l’Etat de Santa Catarina. Représentante du projet Garrão de Potro Folklore International et aussi du  Mouvement traditionnaliste de Santa Catarina - va présenter un peu de l'histoire, des concepts et les principes de la Culture du Sud du Brésil, en abordant les sujets :

Cristina Rodrigues

Culture et immigration dans les États du Sud (Paraná, Santa Catarina et Rio Grande do Sul) :

Quelles ont été les principales colonisations et à quelle époque sont venues la région?

Où sont les principales colonies aujourd’hui?

Quel est l'héritage que les immigrés nous ont laissé en termes de culture et de traditions?

 

Qu'est-ce qu'un gaucho?

D'où vient ce terme, dans quel contexte est-il utilisé?

La tradition Gaucha: Qu'est-ce qui identifie une culture, des coutumes, des concepts. L'importance d'une culture pour la société.

 

Qu'est-ce que le Mouvement Traditionnaliste Gaucho?

Où est-il né? Quelle est la relation avec la culture gaucha?

Comment se propage-t-il au Brésil et dans le monde?

Comment vénérer une tradition dans le monde contemporain?

Les défis, principes, valeurs, intervention sociale et technologique.

 

Qu'est-ce que la 1ère Prenda et le 1er Peão?

Les objectifs, fonctions, engagements et processus de choix.        

 

Qu’est-ce que c’est le Maté, cette boisson typique du Sud du Brésil ?

L'origine, comment et où est cultivé et utilisé l’herbe à maté. Ses bénéfices pour la santé, et les légendes ...

Lancement du livre d'art photographique  "Águas" de Joel Lopes

Le photographe Joel Lopes sera présent pour lancer, en France, son livre d’art photographique "Águas". Ne manquez pas cette rencontre !

Le livre : "Águas" de Joel Lopes est un livre d'art photographique qui enregistre les changements que la transposition de l’axe à l'est de la rivière São Francisco a apporté à la vie des sertanejos.  Pendant longtemps les habitants du « Sertão » ont été punis par la sécheresse et le manque de ressources. Mais ce qui intéresse Joel Lopes, ce n'est pas la sècheresse en soi, mais la différence que fait l'arrivée de l'eau dans la vie des gens. L'éloignement des grands centres permet la conservation de riches manifestations populaires. Ainsi, les habitudes sont cultivées, les racines sont établies. En regardant les images de Joel, nous avons la certitude que malgré les adversités vécues, il y a toujours de la joie, de la dignité et de l’espoir à l’intérieur du Brésil.

Joel Lopes

Joel Lopes : Photographe depuis l’âge de 9 ans. Dans son enfance, Joel photographiait tout ce qui se trouva autour de lui dans sa ville natale, Canoas, à Rio Grande do Sul. En 1977, invité par Lynxfilm, il est venu travailler à São Paulo comme caméraman avec les grands directeurs de photographie de Vera Cruz. Son maître de photographie, était nul autre que Kimihiko Kato. Plus tard, il est allé au Japon pour suivre les traces de son maître et a rencontré son producteur, Yoname, et le Lab Imágica. Comme Kato, il est diplômé en tant que directeur de photographie. Dans ce domaine Il a ddéjà fait de nombreuses publicités, documentaires, vidéos musicales, courts et longs métrages. Mais la photographie reste pour toujours sa passion. 

 

L’enfant et la rivière :

« La première fois que j'ai voyagé dans le Nord-Est, c'était dans mes pensées. Enfant dans le Rio Grande do Sul, l'enseignant nous a présenté la réalité de la Caatinga. Un autre monde, sec, sans eau. Choqué, j'ai pris ce monde aride avec moi, dans mon cœur. Cette nuit-là, j'ai pleuré de chagrin et de compassion. Et mon cœur m'a demandé un devoir de plus. Le lendemain, le professeur a reçu de mes mains un dessin de la carte du Brésil, avec une rivière faite de crayon bleu, reliant le fleuve Amazone au nord-est. Maintenant, le garçon que je suis aussi, a vécu pour assister à ce qu'il a imaginé: la connexion d'une rivière immense à des endroits où il n'y a pas d’eau, mais cette fois, la rivière São Francisco. Moi et ce garçon intime, ont mis encore une fois ce miracle sur papier. Maintenant sous forme de livre photographique. » - Joel Lopes

La musique et les danses traditionnelles gauchas:

La musique et les danses traditionnelles du Sud du Brésil cachent de nombreux secrets. 

Venez nombreux les découvrir !

Anderson Pereira

Anderson Pereira Instructeur de danses et musique traditionnelles gaúchas et tropeiras du Groupe « Garrão de Potro, Folklore international, du CTG Planalto Lageano, et GAC Querencia Açoriana (Lages/Santa Catarina) - Va vous dévoiler tous les secrets des danses et de la musique traditionnalles du Sud du Brésil.

 

Découvrez pourquoi certaines danses sont seulement pour les hommes? La gestuelle dans l'interprétation. L’interprétation de la séduction amoureuse. Pourquoi l'utilisation du foulard et des castagnettes. L’introduction de l’accordéon dans la musique gaucha.  La différence entre la musique nativiste (celle à écouter) et la musique fandangueira (celle à danser) et bien plus encore.