L'Association Sol do Sul vous présente Un Brésil différent !
 L'Association Sol do Sul vous présenteUn Brésil différent !

De la Musique au 6e Festival du Rio Grande do Sul de Paris

Samedi 22/09, venez nombreux assiter aux divers concerts de cette 6e édition !

Tiago dos Santos Apolinário

 

Tiago dos Santos Apolinário, né à Tramandaí (Rio GraNde do Sul), enseignant et propriétaire de l’école de musique « Gold String ». Musicien depuis plus de 20 ans, il a étudié la guitare (populaire et érudite) et la guitare Blues. Il a commencé son étude musicale de la guitare populaire en 1996, vers l'âge de 17 ans. À l'âge de 18 ans, il a échangé le seul véhicule qu'il avait pour une guitare pour réaliser son rêve d'être un guitariste. À l'âge de 19 ans, il a commencé à donner ses premiers cours de guitare dans le salon de la maison de ses parents et faisait déjà partie d'un groupe de samba et de pagode faisant des spectacles et participant à des festivals. Il a étudié à « Faccat » (Taquara / Rio Grande do Sul) où, dans la mesure du possible, il a contextualisé la musique avec le contenu étudié dans la classe.

Il a continué à étudier la musique, mais avec moins d'intensité, tout en étant engagé dans d'autres professions. En 2011, il a décidé de suivre son cœur et de travailler exclusivement avec la musique, et c'est ainsi qu'il inaugure son école de musique dans la ville de Tramandaí : la Gold String.  En un peu plus de sept ans, des centaines d'élèves ont fréquenté l'école qui compte sur une méthode exclusive et différenciée. Chaque semestre, deux bourses d’études sont mises à la disposition de ceux qui ne peuvent pas payer les frais de scolarité.

En 2016, un événement a été organisé pour marquer la clôture des activités de l'école, appelé Festival de Musique « Gold String ». Le festival a réuni des étudiants et des musiciens invités dans une performance en plein air. Chaque élève a interprété une chanson différente, accompagnée du groupe de musiciens et des chanteurs professionnels. L'événement a eu tellement de succès, qu'en 2017, la deuxième édition du festival a eu lieu, qui a déjà préparé pour la troisième édition. En mars 2018, il a commencé à faire du bénévolat au Projet Social « Dejone Rambor », qui aide les enfants en situation de vulnérabilité sociale. Le projet  propose des classes de Jiu-Jitsu et maintenant l'atelier de musique.

 

Il partage actuellement son temps entre l'étude de régence, l'école de musique Gold String, le projet social Dejone Rambor, des présentations dans des bars de la ville et des projets musicaux (il fait partie du groupe de rock « Les 80 »).

Antônio Carlos Careca

De la musique gaucha avec Antônio Carlos Careca qui revient au Festival du Rio Grande do Sul de Paris !

 

Le musicien, instrumentiste, compositeur et interprète, de Santa Rosa (Rio Grande do Sul), revient au Festival du Rio Grande do Sul de Paris pour notre plus grand plaisir ! Careca s’est déjà produit dans plusieurs Etats du Brésil mais aussi en Argentine, Paraguay, et en Espagne. A la télévision dans des programmes tels que « Galpão Nativo » sur TVE, « Galpão Crioulo » sur RBS/TV, et « Coisas do Sul » sur SBT/TV. 

 

Il a reçu des Prix dans le  Festival « Musicanto Sul-Americano de Nativismo » à Santa Rosa. Le musicien a 4 albums à son actif : son premier en 2005, puis en 2007,  et 2009, son dernier est sorti en 2015.  En 2015, le chanteur a participé de la 3e édition du Festival du Rio Grande do Sul de Paris. Ne ratez pas son concert !

Rosivaldo Cordeiro et Amarande Laffon

Rosivaldo Cordeiro

Rosivaldo Cordeiro revient au Festiva du Rio Grande do Sul de Paris, mais cette fois, accompagné par la flûtiste Amarande Laffon. Venez nombreux connaitre le projet « Métissage, les origines du choro » !

 

Métissage, les origines du choro :

 

À la suite de l’invasion du Portugal par Napoléon Ier en 1807, la famille royale portugaise s’exile dans la plus riche colonie lusitanienne, le Brésil, suivant la décision du prince-régent, le futur roi Jean VI du Portugal. La noblesse portugaise s’installe à Rio de Janeiro, bientôt suivie par une immigration europénne plus nombreuse et diversifiée. Le Brésil du 19e siècle va être marqué par un important métissage des peuples  et des cultures.

 

Sur le plan musical, ce métissage va donner naissance à un style nouveau connu sous le nom de choro et dont le flûtiste Joaquim Callado est généralement considéré comme le père fondateur. Ce sont les origines de ce genre, qui va devenir la première musique populaire brésilienne, que le projet « Métissage, les origines du choro » proposé par Rosivaldo Cordeiro et Amarande Laffon, entend explorer, afin de comprendre l’apparition de cette esthétique nouvelle née de la rencontre des danses de bal et de salon européennes comme la polka ou la valse et des danses et rythmes afro-brésiliens, comme le lundu.

Amarande Laffon

Le répertoire choisi donne à entendre dans leur forme originale les diverses danses composées et interprétées par des musiciens et compositeurs brésiliens du 19e siècle – le quadrille, la scottisch, la valse, la polka, la habanera, le tango brésilien et le lundu – et leur recréation à travers les interprétations libres que pouvaient en faire les instrumentistes à cordes appelés "musicos de pau e corda" qui les apprenant et les transmettant principalement par voie orale, leur ont imprimé les caractéristiques propres du choro.

 

Les arrangements proposés s'appuient à 90% sur les archives d'époque, notamment les partitions manuscrites qui présentent les mélodies transcrites par les instrumentistes à vent et les premières éditions pour piano. Les 10% restant correspondent à quelques introductions composées par Rosivaldo Cordeiro, comme celles des valses Filinha et Saudade, ainsi qu’à certaines altérations harmoniques résultant des analyses mélodiques de chaque pièce.

 

Biographies

Rosivaldo Cordeiro, multi-instrumentiste brésilien, est à la fois interprète, compositeur, arrangeur et producteur musical. Originaire de Manaus (Amazonas, Brésil), installé en France depuis deux ans avec le titre de « Talent et renommée internationale », il développe un projet de connexion multiculturelle entre la France et l'État d’Amazonas. Amarande Laffon, flûtiste franco-brésilienne, est agrégée de Lettres Classiques et docteur en Études Grecques, diplômée de l’Université Paris Sorbonne où elle enseigne l’histoire grecque. Elle s’est formée en musique classique au Conservatoire Emmanuel Chabrier à Clermont-Ferrand. Elle mène actuellement avec Rosivaldo Cordeiro des recherches sur les origines de la musique populaire brésilienne, connue sous le nom de choro, en connexion avec les influences européennes et africaines.

Sono Solo Canzonette 

Venez nombreux participer d’ une ambiance 100% italienne assurée par une chorale 100% féminine !

 

La chorale féminine « Sono Solo Canzonette » du Centre Culturel Italien a été créée par Paola Niggi en 1997 et se compose d’une cinquantaine de femmes françaises et/ ou d’origine italienne. La chorale se consacre à la chanson populaire italienne faisant partie de la tradition orale et profondément ancrée dans la culture italienne. Elle se produit en France lors de manifestations culturelles d’intérêt italien ainsi qu’en Italie. Au fil des années, leur répertoire s’est enrichi d’une centaine de chansons populaires italiennes.


4CD ont été réalisés : « Di belle come noi » en 2003, « Sebben che siamo donne » en 2005, « Una mattina mi son svegliata » en 2007 et « Se non ci conoscete » en 2012, disponibles au Centre Culturel Italien (4 rue des Prêtre St Severin 75005 Paris).